Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

20634141_1943267615954569_7355188759198957568_n.jpgBonjour chers lecteurs !

Et si nous parlions achats aujourd’hui ? Nous sommes en pleine période de soldes et lorsque j’étais étudiante c’était LA saison shopping à ne pas rater ! Et pour cause : c’est lors de ces quelques semaines que je renouvelais, que dis-je, que j’augmentais toute ma garde-robe !

Soldes d’hiver, soldes d’été !

Malheureusement, depuis ces sept dernières années j’ai délaissé cette pratique, devenue alors maman avec des priorités autres que mon style vestimentaire en tête. Et parce que j’ai décidé de me remettre désormais au centre de mon existence (développement personnel oblige), je me suis dit que cette année j’allais à nouveau penser également (mais surtout premièrement) à moi.

Et après quelques achats ma foi très intéressants pour ma petite personne, je suis sans surprise retournée dans mes plus vieux travers : des paniers ou des caddies pleins de jolies choses rien que pour mes enfants !

Mon raisonnement ? Mes loulous grandissent à une vitesse, alors il me fallait allier utilité et urgence face aux supers bons plans du moment.

Utilité et urgence ? Parlons-en justement !

J’ai découvert tout récemment la méthode BISOU (B.I.S.O.U. exactement). Je vous explique. Deux femmes, Herveline VERBEKEN et Marie LEFÈVRE, sont en faveur de la protection de l’écologie, encouragent les petites et grandes économies et prônent le bio, le minimalisme et l’éthique à leur « Team Licorne » (les membres de leur page Facebook).  Dans leur livre, « J’arrête de surconsommer » (aux Éditions EYROLLES, 2017), elles motivent leurs lecteurs à devenir des Consomm’Acteurs bienveillants ! Rien que ça !

Et à l’heure des soldes, lors desquelles vous allez certainement consommer ou acheter des choses dont vous n’avez pas forcément besoin, je me suis dit qu’il serait intéressant pour vous, chers lecteurs, de découvrir cette astuce pour vous aider à faire votre shopping l’esprit et l’œil éclairés !

Bisou, bisou, bisou… La la la la la la la… Bisou, bisou, bisou…

Je m’égare… Parlons dans le détail de cette méthode B.I.S.O.U. :

  • B comme BESOIN

Vous êtes dans un rayon, pile devant cet article qui vous fait de l’œil sur le coup. Posez-vous tout d’abord cette première question : « En ai-je réellement besoin » ? Parfois, surtout en période de soldes, le prix d’un article influe souvent sur son achat alors que l’on en a pas du tout la nécessité. Mais bon, ça coûte si peu cher, pourquoi ne pas profiter de cette  belle occasion ?

Chers lecteurs, si vous en avez besoin, alors achetez l’article en question. Par contre, si c’est bien de l’avoir, juste au cas où ou pour en avoir un de plus, alors : « DÉPOSEZ LA CHOSE TOUT DE SUITE » !

Vous ne devez plus consommer de la même manière. Désormais, vous achèterez les choses dont vous aurez besoin et non plus les futilités proposées dans le commerce pour vous faire dépenser plus !

  • I comme IMMÉDIAT

Oui, je vous comprends, vous en avez réellement besoin de cet article.. Mais pas forcément tout de suite, aujourd’hui même ou dans les tous prochains jours, alors avez-vous besoin de l’acheter maintenant ? Et cette question de l’immédiateté doit être posée surtout hors période de soldes parce que, comme on l’a vu précédemment, le prix soldé influe beaucoup pour nous motiver à devancer un éventuel besoin. Même hors soldes, achetez seulement votre strict nécessaire. Vous verrez le « pour plus tard« … plus tard !

Aussi, pour éviter tous futurs achats compulsifs qui allègent de trop votre porte-monnaie posez-vous, soldes ou pas, la question suivante : « En ai-je besoin im-mé-dia-te-ment » ?

Si vous répondez oui à cette question, alors foncez ! Quelle aubaine ! Si par contre vous y répondez par la négative (car cet achat peut attendre encore), alors : « DÉPOSEZ AUSSI LA CHOSE » !!!

  • S comme SEMBLABLE

J’aime ce troisième point parce que, je vous l’avoue, je suis très pointilleuse auprès de mes amies lorsqu’elles sont sur le point d’acheter un énième article que je semble déjà avoir vu sur elles (ou chez elles) ou qui s’en rapproche cruellement. Et je crie au scandale : gaspillaaaaage d’argent !!!

Alors, chers lecteurs, lorsque vous êtes dans un magasin, posez-vous la question sur une éventuelle similarité : « Ai-je déjà quelque chose d’identique déjà à la maison » ? Si vous avez pas déjà ce même tee-shirt noir, ou un du même genre, si vous avez pas déjà des jeans encore en bon état et qui feraient encore l’affaire, si vous avez déjà des écouteurs qui fonctionnent parfaitement, si vous avez déjà 4 sacs à main de couleur noire dans vos placards… « DÉPOSEZ LA CHOSE », je vous dis, « DÉPOSEZ LA CHOSE » dans son rayon !

  • O comme ORIGINE

Comment ça « Quelle importance » l’origine d’un article ? Chers lecteurs, si vous souhaitez avoir des articles de qualité, investir dans ce qui tient sur la durée ou manger des choses bonnes pour votre santé, parfois il vous faudra faire aussi attention à l’origine de ce que vous consommez ou achetez : « Est-ce bio ? Est-ce équitable ? Est-ce sain ? Est-ce produit par des adultes ? Dans quelles conditions  ? Est-ce de la contrefaçon ou de la camelote ?« . Etc.

Si vous savez d’avance que ce dans quoi vous comptez investir sera acheté dans la rue à la sauvette, que ce sera de la contrefaçon, que l’éthique du produit n’est pas claire… : « DÉPOSEZ LA CHOSE » !

  • U comme UTILE

Dans la famille des gadgets, je vous demande la boîte de conservation pour banane, la paire de chaussettes imprimée en billet d’un dollar américain, le crayon de papier géant, le parcours de mini golf pour WC… Il y a des tonnes et des tonnes de gadgets inventés chaque jour pour faciliter, enjoliver ou amuser votre quotidien. Mais toutes ces choses, bien que marrantes ou bien pensées parfois, n’ont en réalité mais alors vraiment aucune utilité !

Pour vous aider à faire votre choix au beau milieu de cette « Foire du tout à 1 euro !« , posez-vous cette ultime question : « Cet article m’est-il vraiment utile » ? Si vous souhaitez faire de réelles économies, comprenez ici que cette utilité doit être impériale et sérieuse !

Ainsi, s’il ne s’agit pas d’un gadget supplémentaire qui finira au fond d’un de vos tiroirs, alors, allez-y, achetez-le. Par contre, si vous êtes sur le point d’acheter à 1 euro une cuillère pour faire des boules de melon alors que vous ne mangez pas ce fruit : « DÉPOSEZ  ÉGALEMENT LA CHOSE » !

Chers lecteurs, le développement personnel passe aussi par des finances au beau fixe ! Alors, si c’est bon pour vous de faire des économies, il ne faut pas vous laissez avoir dans les magasins ! Le plus simple : fuyez les boutiques ! Pas vu, pas tenté ! Mais lorsque vient le jour des courses, faites attention à vos achats, tant dans la qualité que dans la nécessité.

Certaines personnes ont poussé le concept encore plus loin en réduisant leur intérieur au strict minimum ou en se créant des garde-robes « capsules » où il y a très peu d’articles, soit, mais tous essentiels et déclinables avec des accessoires pour toutes les occasions et saison. Pas enthousiaste à l’idée d’embrasser ce dernier credo, je suis tout de même intéressée à l’idée d’épargner autant que possible !

Je nous souhaite donc de réussir nos soldes et toutes nos futures acquisitions ultérieures en faisant cette année des achats bien ré-flé-chis !

Bon shopping à vous tous et gros B.I.S.O.U. !

______________________________

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur le lien Facebook ci-dessous. D’avance merci ! Vous en voulez plus ? Pour recevoir mes prochains articles aussitôt publiés, abonnez-vous directement au blog en cliquant sur l’onglet correspondant dans la barre de gauche (lecture sur ordinateur) !

 

Publicités